• Hommage à Dorothée Banville

     

    Le 13 septembre dernier une amie est décédée. Elle demeurait dans ma petite ville de l'Abitibi, Preissac, Québec.

    Cette grande dame, infirmière de brousse, aimait aussi écrire . Elle a publié plusieurs livres qui expriment sa sensibilité et sa vision du monde. Elle laissera un grand vide suite à son départ.

    Je tenais à lui rendre hommage avec un de ses textes que je trouve magnifique 

    Transparence ( Dorothée Banville )

    On a tous les yeux bleus quand on est heureux.

    On a tous les yeux noir quand flanche l’espoir.

    On a tous les yeux gris quand on s’ennuie.

    On a tous les yeux verts quand c’est l’hiver…

    Je te prêterai mes yeux bleus pour que tu sois heureux.

    Je ferai dans tes yeux noirs scintiller l’espoir.

    Je chasserai de tes yeux gris la mélancolie.

    Tes yeux verts me feront espérer la mer… Yeux bleus, yeux verts : chacun lui donne sa couleur…


    43 commentaires
  •  

     

    Quelle famille !


    57 commentaires