• Extrait d'économie domestique 1960, au Québec

    C'est incroyable de lire ce qui ce livre pouvait dire aux femmes en 1960 !! 

    Ce livre donnait des conseils aux femmes mariées afin que leur couple aille bien...

     

    Extrait d'économie domestique 1960, au Québec

     Si vous avez le goût, je vous ferai une copie sur comment rendre heureux un homme au lit. :-))

    C'est incroyable  de lire de telles choses,

    ***  LA SUITE ICI  ***

    « Le grand picEconomie domestique 1960 ( suite ) »

  • Commentaires

    1
    Samedi 16 Mars à 22:10

    Ma chérie et moi on vit dans des appartements séparés.

    Je ne crois pas qu'elle soit prête à suivre ces conseils. 

    C'est peut-être pour ça que je suis seul à la maison...

     

    Bon, c'est pas tout ça, je dois aller vider le lave-vaisselle.

    L'avantage, c'est que je peux regarder mes séries favorites en montant le son à mon goût.

    Bise, Michel 

      • Samedi 16 Mars à 22:42

        Michel, ces conseils ne viennent pas de moi et même si je suis mariée depuis 51 ans, je n’ai jamais appliqué ces règles he 

        Merci pour la visite

    2
    Samedi 16 Mars à 23:04

    Bonsoir Ginette,

    hé oui j'en ai vu des bouquins comme ça on a l'impression d'avoir connu des siècles différents mais oui nous sommes au 21è siècle!

    Heureusement que mon mari n'attendait pas ça de moi, ils m'a toujours aidée  la maison même au début de notre mariage, alors que je ne travaillais pas!

    J'ai commencé à travailler en 1983 quand nous sommes arrivés à Tours. Et auparavant j'ai fait une formation de conseillère conjugale et c'est à la PMI de Tours que j'ai eu une proposition.

    Bonne soirée plus tard et gros bisous.

      • Samedi 16 Mars à 23:40

        Le mien non plus ne s'attendait pas à ça de moi non plus….he

    3
    Monick
    Samedi 16 Mars à 23:49

    C'est presque que de l'esclavage. bad  Heureusement la mentalité a changée.

    4
    Dimanche 17 Mars à 05:32

    Incroyable de lire ça !

    Perso, j'aimerais bien que tu publies comment rendre un homme heureux au lit, je ne pense pas que ce soit trop hard, quand on lit ce genre de conseils ! Lolll

    Bon dimanche, après un samedi ensoleillé.
    Je pense me mettre en pause quelques jours, à partir de demain.
    Bisoux, ma ginette ♥

    5
    Dimanche 17 Mars à 07:14

    ..."c'était le bon temps" comme diraient les messieurs du temps jadis!

    Maman avait encore cet état d'esprit et je me rappelle les heurts de mon adolescence quand je refusais de faire les lits de mes frangins alors que je travaillais déjà ( et eux aussi!)!

    Heureusement, autre époque, mon mari m'a toujours aidée dans toutes les taches ménagères, les courses...

    Bon dimanche!

    Bises de Mireille du sablon

    6
    Dimanche 17 Mars à 08:26

    Si j'avais su ... j'aurais épousé une Québécoise !he

    J'espère que tu ne vas pas nous priver de la suite ! yes

    En pleine époque de féminisme, c'est très drôle de lire tout cela ! 

    Bonne journée, Ginette.

    Gros becs.

     

    7
    Dimanche 17 Mars à 08:41

    C'est impensable de voir à quel point la femme était conditionnée pour être l'esclave de l'homme, on comprends que de nos jours encore les femmes aient tant de mal à obtenir l'égalité de traitement avec la gent masculine

    Amicalement

    Claude

    8
    Dimanche 17 Mars à 09:21

    Bonjour d’Angers …
    Ben ! Il manque un paragraphe … comportement au lit !
    Bonne journée ... Amicalement ... ¢ℓαυ∂є …

    9
    Dimanche 17 Mars à 09:38

    bien moi je n'ai pas suivi ce concept de vie et ma vie de couple s'en ai bien sortie, nous sommes deux a dire ce qu'il y a à faire et à deux a partager les taches, pas de raison qu'il y en a un qui se la coule douce pendant que l'autre veille a son confort, non, non ! pas ma vie et pourtant je suis arrivée pendant cette mentalité, j'ai trop vu ma mère soumise.

    bises amicales

    10
    Dimanche 17 Mars à 10:16
    LADY MARIANNE

    Bonjour !
    en France aussi dans les années 60- les mêmes principes--
    on a évolué parfois trop-- dans certains domaines-
    les jeunes filles qui ne savent pas recoudre un bouton c'est courant-
    bon dimanche- bisous-

      • Dimanche 17 Mars à 12:28

        Tu as bien raison Lady Marianne. Mais je crois qu'un changement équilibré est en train de se faire doucement. Des cours de cuisine se donnent de plus en plus et des jeunes hommes et femmes  suivent  attentivement ces cours. Pour la couture, ça sera un autre pas,  mais je n'y crois pas trop. 

    11
    Dimanche 17 Mars à 12:19

    Merci pour votre participation. La suite va venir pour la partie " sexualité" .  Je ne voulais pas trop en mettre pour débuter. 

    Je trouve ça surprenant que ces principes aussi strictes  existaient aussi en France car c'est pas l'impression que j'avais  des françaises à cette époque.  

    La suite va venir bientôt. he  Ma belle-mère qui a eu 10 enfants devaient en connaître un peu sur le sujet…..

    12
    Dimanche 17 Mars à 13:38

    Coucou Ginette,

    En 1960, j'avais 9 ans et maman ne travaillait pas à l'extérieur mais elle ne se serait jamais comportée de la sorte.

    Economie domestique : donc, c'est ce qu'on apprenait aux jeunes filles à l'école ?

    Si tu as le nom de l'auteur de livre, j'aimerais le connaître.

     

    Bon dimanche Ginette et bisous

     

     

     

      • Dimanche 17 Mars à 14:03

        Bonjour Anne-Marie. Et moi j'avais 13 ans à l'époque et je ne savais pas encore trop trop comment se faisait les enfants. he Oui cette matière faisait partie des cours avec le français, l'anglais, math ect ect.

    13
    Granny Jeanne
    Dimanche 17 Mars à 18:20

    Coucou, mon livre à l'école s'appelait également Economie Domestique, et ma mère se l'était approprié afin de reprendre les recettes! Je suis parvenue par Amazone à le retrouver,bien sûre livre d'occasion,et ma fille en visite ,me l'a demander ! Effectivement ,beaucoup de plats que nous mangions jeunes,je les ai refaits et la suivante voulait en faire autant ! L'auteur était une femme Angèle Firquet Adam( C'est de mémoire comme je ne l'ai plus,mais c'était presque la même chose !Anne Marie,nous somme Liégeoises toutes les deux,tu l'as eu peut être aussi

    Merci Ginette ,moi non plus je n'en ai pas eu besoin pour le côté sexuelle, la pratique se fait naturellement ! hi hi! Bisous 

    14
    Dimanche 17 Mars à 21:47

    Bonne après-midi Ginette,

    oh je lis que certaines filles ne savent plus recoudre un bouton, ma plus jeune est comme ça, mais son ex sait coudre, dommage ils sont séparés, il recoudra peut être ceux de ses enfants!

    Bon tu n'es pas prête à revoir les fleurs il faut attendre que tout dégèle? C'est long mais ça ne va pas durer longtemps alors?

    Profites en pour regarder chez nous et bon début de weekend.

    Gros bisous ou gros becs.

    15
    Lundi 18 Mars à 09:29

    ...En 1960...j'avais 13 ans... moi aussi (tiens ! ...j'ai lu !)) je n'en reviens pas de ce que vous appreniez, petite Québécoises, à cet âge. Nous, en France, mais peut-être aussi au Québec pour les garçons, c'était plutôt :

    https://www.youtube.com/watch?v=WjkVzYLAhEg

    Chanson que j'adore...car j'ai encore 10 ans, moi aussi !

    Bonne journée chère Ginette.

     

    16
    Lundi 18 Mars à 09:59

    C'est dingue de lire ça !

    17
    Samedi 23 Mars à 01:08

    Coucou Ginette,

    hé oui le printemps arrive vite chez nous, peut être un peu trop vite d'ailleurs. Il n' pas fait assez froid et nous allons être dévorés pas des tas de bestioles insectes et autres qui n'ont pas eu le temps d'hiberner.

    Et moi je manque de temps de neige, on n'a rien eu, ça n'a pas fait un vrai hiver.

    Bon weekend et bonne semaine nous ne serons pas là la semaine prochaine et sans wifi.

    Bonne soirée et gros bisous.

    18
    Dimanche 31 Mars à 23:08

    Moi aussi, j'avais 13 ans en 1960... et pas dégourdie du tout sur "comment on fait des bébés", comme la plupart de mes copines ! Nous en étions encore à fabriquer des maisons de poupées avec des boîtes à chaussures.... et des "mannequins" en découpant les magazines ... 

    Mais j'ai reçu ce genre de conseils (véridique !!!),  lors des cours "d'éducations pour les futurs mariés" avant le mariage avec le "planning familial"  !... On nous recevait dans un immense théâtre avec gradins... Le Théâtre était bondé... C'était très sérieux ! avec livret à l'appui ! Femmes à peine surprises, car éducation idem à la maison par la maman complètement engluée dans ce système... 

    Les futurs mariés accompagnaient naturellement leurs fiancées et suivaient ces cours avec assiduité... considérés comme "futurs Chefs de Famille"... 

    Toute une génération formatée selon des critères bien précis dignes de ceux des parents ! 

    Merci Ginette

    Bisous



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :